ersatz


ersatz

ersatz [ ɛrzats ] n. m.
• v. 1914, répandu 1939; mot all. « remplacement »
1Anciennt Produit alimentaire qui en remplace un autre de qualité supérieure, devenu rare. succédané. Ersatz de café.
2Fig. et vieilli Ce qui remplace (qqch. ou qqn) en moins bien. substitut. « la petite correspondance des journaux de modes, qui est pour les jeunes filles un ersatz d'homme » (Montherlant).

ersatz nom masculin (allemand Ersatz) Produit de consommation destiné à remplacer un produit naturel devenu rare ; succédané : Un ersatz de café. Imitation médiocre : Cet ouvrage est un ersatz de science.ersatz (difficultés) nom masculin (allemand Ersatz) Orthographe et prononciation [ɛ ;ʀ&ph110; ;&ph85; ;&ph104; ;&ph103; ;], le mot s'écrit à l'inverse de sa prononciation : le s se prononce comme un z et le z comme un s (emprunt à l'allemand). - Plur. : des ersatz. ● ersatz (synonymes) nom masculin (allemand Ersatz) Produit de consommation destiné à remplacer un produit naturel devenu...
Synonymes :
- succédané

ersatz
n. m. Produit de remplacement, succédané. La saccharine est un ersatz du sucre.

ERSATZ, subst. masc.
A.— Produit de remplacement, employé à défaut du produit normalement ou traditionnellement employé. (Quasi-)synon. succédané. La patronne servait le café, un « ersatz » de café, le café des Borgia comme j'appelais cette mixture à laquelle je ne goûtais pas (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 283). Cf. chimie ex. 1.
P. anal., domaine milit. Hommes de remplacement, prélevés sur la réserve. De nombreuses formations de réserve d'ersatz (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 357).
B.— Avec une nuance fortement péj. Produit ou personne de substitution et de moindre valeur. Prélevé sur le catholicisme, le sacré se déposa dans les Belles-Lettres et l'homme de plume apparut, « ersatz » du chrétien que je ne pouvais être (SARTRE, Mots, 1964, p. 207). Cf. affadi, ie ex. 8.
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1. 1916 milit. (Dict. termes milit.); 2. 1935 « produit alimentaire qui en remplace un autre, devenu rare » (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, p. 323). Empr. à l'all. Ersatz « action de remplacer; produit de remplacement »; pour l'emploi en fr., v. RIEDERER, pp. 76-79. Fréq. abs. littér. :27.

ersatz [ɛʀzats] n. m. invar.
ÉTYM. V. 1914; répandu v. 1939; mot all. « remplacement ».
1 Produit alimentaire qui en remplace un autre, de qualité supérieure, devenu rare. Imitation, succédané. || Un, des ersatz de café.
1 Non seulement le café a été rationné (après juin 1940), mais chaque adulte n'eut droit par mois qu'à 125 gr. d'ersatz dont 15 gr. de café pur.
Auguste Chevalier, le Café, p. 118.
1.1 En mordant à leur pain noir ou en buvant les ersatz à la saccharine, ils faisaient des rêves de festins et de tabac.
M. Aymé, le Passe-Muraille, p. 97.
2 Ce qui remplace (qqch.). || « Un ersatz du canal de Suez : les oléoducs » (le Monde, 19 nov. 1969).
1.2 (…) autour de leurs valises ouvertes — l'une, en bois, posée sur le sol, les deux autres en toile aux coins renforcés de pièces de cuir (ou plutôt sans doute un ersatz de cuir, car déjà leurs bords et les éraflures présentent cet aspect gris et pelucheux du carton) sur un banc, le couvercle de la valise de bois étant ouvert incliné en arrière exactement face au wagon (…)
Claude Simon, le Palace, 10/18, p. 35.
Abstrait (→ Affadir, cit. 9) :
1.3 Étrange endroit où l'on ne pouvait ni se promener en piéton, faute de place où ne pas se faire écraser, ni se tapir seul à l'abri d'un mur, faute de cloisons. De jour, les salles de cinéma, la nuit, l'intérieur des voitures recréaient des ersatz de solitude.
Régis Debray, l'Indésirable, p. 99.
Ce qui remplace (qqn). || Un ersatz de mari.
2 (…) la petite correspondance des journaux de modes, qui est pour les jeunes filles un ersatz d'homme, comme le chienchien est pour les femmes ersatz d'enfant.
Montherlant, les Jeunes Filles, p. 70 (→ Correspondance, cit. 10).
3 Ce à quoi on a recours, faute de mieux.
3 Pour les meilleurs d'entre nous, l'étude des arts (…) les collections, les jardins, ne sont que des Ersatz, des succédanés, des alibis.
Proust, le Côté de Guermantes, t. II, p. 285.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ersatz- — Ersatz …   Deutsch Wörterbuch

  • Ersatz — is a German word literally meaning substitute or replacement. Although it is used as an adjective in English, Ersatz can function in German only as a noun on its own, or as a part in compound nouns such as Ersatzteile (spare parts) or… …   Wikipedia

  • Ersatz — ist das Wiederbeschaffen von etwas Fehlendem oder Verlorengegangenen oder aber das Nutzen anderer Dinge zum Erreichen desselben Zwecks. Der Begriff wird in unterschiedlichem Zusammenhang benutzt, unter anderem Allgemein: Surrogat, ein Ersatz für… …   Deutsch Wikipedia

  • ersatz — is a German loanword meaning ‘a substitute or imitation’ and is first recorded in English in 1875. It is still used, often in attributive position (before a noun, e.g. ersatz coffee / an ersatz culture), and is pronounced in a somewhat non… …   Modern English usage

  • ersatz — (adj.) 1875, from Ger. Ersatz units of the army reserve, lit. compensation, replacement, substitute, from ersetzen to replace, from O.H.G. irsezzen, from ir , unaccented variant of ur + setzen to set (see SET (Cf. set) (v.)). As a noun, from 1892 …   Etymology dictionary

  • ersatz — ► ADJECTIVE 1) (of a product) made or used as an inferior substitute for something else. 2) not real or genuine: ersatz emotion. ORIGIN German, replacement …   English terms dictionary

  • Ersatz — Ersatz, so v.w. Schadenersatz …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ersatz — Ersatz, s. Haftung, Schadenersatz; E. in militärischer Beziehung, s. Ersatzwesen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ersatz — Ersatz, Ersatzwesen, die Ergänzung des durch regelmäßige Entlassung, Krankheiten oder feindliche Waffen herbeigeführten Abgangs der Mannschaften für Heer und Marine. – Ersatzbehörden (Vertreter der Militär und Zivilverwaltung) regeln den E.;… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • ersatz — index artificial, counterfeit, imitation, spurious, succedaneum, synthetic, vicarious (substitutional) …   Law dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.